• La cocarde, la guerre et la Libération

    La cocarde



    La cocarde

    faite au crochet par grand-mère pour la Libération.

    La cocarde

    apparue en 1870, est le symbole de l'attachement à la terre de France. Après 1945 elle devient le symbole de la Libération.
    Durant quelque temps, elle s'agrafe au nœud de la coiffe lors de la date anniversaire de la Libération et uniquement à cette occasion.

    Aujourd'hui elle n'a plus aucune raison d'être, ni au quotidien et encore moins au cours des manifestations officielles.



    L'entre deux guerres

    Tante Jeanne porte la cocarde, on est en 1919, peu de temps après la première guerre mondiale. Sur ses épaules un châle remplace la collerette. Le ruban du tablier est noué sur l'avant et se termine par deux boucles, ce qui signifie qu'elle n'est pas mariée.

    La cocarde

    Tante Jeanne en 1919

    >

    La cocarde

    Marylou en 1945

    La Libération de Colmar,

    Marylou en 1945, année de la Libération. La cocarde est de circonstance, la collerette est bien trop grande, c'est celle d'une adulte.

    La cocarde

    Marguerite Zimmermann
    le 2 février 1945.
    Libération de Colmar.

    Page suivante